Aller au contenu

Menu principal :

Technique
KUMITE
     Kumite, textuellement rencontre des mains, se traduit communément par combat, assaut. En Karate Do, il existe diverses formes d’assaut, libres ou conventionnels.
Les assauts libres sont par exemple les combats de compétition ou les combats d’entraînement laissant aux pratiquants le libre choix des attaques et des défenses ainsi que du moment où les exécuter (ju kumite).
On appelle assauts conventionnels les combats pré-réglés au cours desquels on impose les techniques et on détermine les rôles à l’avance (attaquant / défenseur = tori / uke). La difficulté technique et la difficulté d’exécution augmentent progressivement.

Kihon ippon kumite, sanbon kumite, gohon kumite : assauts conventionnels de base sur un, trois et cinq pas en ligne.

Ippon kumite, Ju ippon kumite : assauts conventionnels avancés sur un pas.

Les écoles Sankukaï et Nanbudo possèdent des assauts conventionnels spécifiques appelés Randori no kata élaborés par Maître Nanbu depuis les années 70 . Dans ce type de combat, le maître-mot est mobilité.

Dans la forme d’apprentissage, l’attaquant attaque sept fois (Oï tsuki d + g, Mae geri d + g, Mawashi geri d + g, Oï tsuki jodan d), toujours dans le même ordre, successivement à droite et à gauche en pivotant et en tournant autour de son adversaire après chaque échange.
Le défenseur esquive et riposte par des techniques différentes selon chaque randori.
Les exécutants changent de rôle après chaque série.

Dans les formes de perfectionnement, l’orientation de l’assaut et le rythme des échanges sont laissés au libre-arbitre de l’attaquant (Kihon ju randori), les exécutants changent de rôle après chaque échange (Ju randori).

Randori ichi no kata, ni no kata, san no kata, yon no kata : assauts conventionnels de base avec ripostes des poings (1), des pieds (2), en balayant (3) et en projetant (4).

Kaiten randori ichi no kata, ni no kata, san no kata : assauts conventionnels avancés avec ripostes pivotantes des poings (1), des pieds (2) et en balayant (3).

Randori irimi no kata, gyaku irimi no kata, sukui no kata : assauts conventionnels supérieurs utilisant diverses formes de projections.


Retourner au contenu | Retourner au menu