Aller au contenu

Menu principal :

Technique
LE MONDE MYSTERIEUX DES KATA
karate saint esteve
Les kata sont des enchaînements codifiés de techniques de combat exécutés en mouvement dans le vide et dans toutes les directions. Chaque geste a une application sous forme d'assaut bref. Leur difficulté suit la progression de l'élève.

Les kata se transmettent de génération en génération.
Ils sont la mémoire du karaté.

karate saint esteve
Dans notre club, nous étudions les kata Shito Ryu et Nanbudo. L’étude des kata englobe l’histoire, la technique et l’application en combat (bunkaï). Chaque fois que cela est nécessaire, on aborde les variantes existant dans d’autres styles.
On distingue trois groupes de kata.

Les kata de base sont des formes élémentaires destinées aux débutants, plus particulièrement aux enfants. Ils permettent de familiariser l’élève avec ce type d’exercice, d’acquérir la coordination nécessaire entre membres supérieurs et inférieurs, de mémoriser des déplacements simples, une position de base, une parade et une attaque le tout sur les trois niveaux bas, moyen et haut.
Kata de base : Ju ni no kata shodan & Ju ni no kata nidan

Les kata avancés sont numérotés de 1 à 5. La première série a été mise au point en 1905/1907 par Maître Anko Itosu pour faciliter l’étude du Karaté. Il a regroupé et adapté des séquences tirées de kata anciens, plus complexes et plus longs, et les a enchaînés selon une logique pédagogique. Ces kata sont repris en Shito Ryu.
La deuxième série a été créée par Maître Yoshinao Nanbu dans les années 80. Elle prend en compte l’évolution récente du Karaté en intégrant des techniques hautes, des formes de coups de pieds latéraux ou circulaires élaborées au XX° siècle et une gestuelle ample plus fluide.
Kata avancés :
Pinan shodan, Pinan nidan, Pinan sandan, Pinan yodan, Pinan godan
Nanbu shodan, Nanbu nidan, Nanbu sandan, Nanbu yondan & Nanbu godan

Les kata supérieurs sont la mémoire du Karaté. Plus ou moins complexes, ils recèlent nombre de techniques cachées que seule l’étude approfondie permet de découvrir. Leur répétition est à la fois source de connaissance martiale, d’amélioration technique, de bien-être physique et d’équilibre psychique.
Kata supérieurs :
Naifanchi shodan, Naifanchi nidan, Naifanchi sandan, Bassai dai, Bassai sho, Kosokun dai, Kosokun sho, Jion, Jiin, Jitte, Wanshu, Chinto, Tensho, Kururunfa, Seisan, Sanchin, Seienchin, Juroku, Matsumura Rohai.


Bibliographie :
Tode - P. Potocarrero - éd. Sedirep ; Karaté - R. Habersetzer - éd. Marabout ; Enseigner le Karate Do - G. Chemama & H. Herbin - éd. C.I.G. ; Shito Ryu Karate Do - H. Nakahashi - éd. Sedirep ; Nanbudo - Y. Nanbu - éd. Les presses de la vallée.

Retourner au contenu | Retourner au menu